Bio et bon : des conseils pour bien jardiner bio et bon !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 28 avril 2018

Bienvenue sur Bio et Bon.com !

Nous sommes un jeune couple venant d'acquérir une maison dans l'Est de la France. Avec l'envie de profiter de nos 1200 m2 de terrain : un jardin pour les légumes, des arbres fruitiers, un gazon pour la détente, des haies tout autour, des bordures de fleurs ... voilà nos envies !


Tel un carnet de voyage, ce blog nous permet de raconter, conserver et partager notre aventure et nos bonnes ou moins bonnes expériences au jardin. Soucieux de bien faire (si possible dans un esprit bio) tout en restant dans une activité de plaisir, nous effectuons beaucoup de recherches dans les livres, les revues, avec le voisinage et sur Internet. Autant vous en faire profiter aussi !


Vous trouverez donc sur ce blog des conseils et autres astuces pour le jardinage, pour la culture des fruits et des légumes ainsi que des avis sur le matériel et les accessoires de jardin. Promenez-vous bien et n'hésitez pas à compléter les articles par vos avis et expériences via les commentaires !

Et pensez à cliquer sur les images pour les agrandir.

dimanche 10 janvier 2010

Guide et avis pour choisir un lave-vaisselle performant ?

Jardiner. Cuisiner. Déguster. Chez nous c'est bio et bon. Mais forcément cela entraine un peu, beaucoup mais jamais passionnément de vaisselle ! Nous avons donc décidé d'acheter un lave-vaisselle, sachant qu'on devrait ainsi économiser de l'eau et de l'énergie. Sur la base de nos recherches, voici les critères importants que nous avons relevés pour faire le bon choix lors de l'achat d'un lave-vaisselle. Ces infos et notre avis sur les lave-vaisselle sont une synthèse de ce qu'on nous avons trouvé sur Internet et dans les magazines spécialisés, dont le très recommandé UFC-Que Choisir.

Capacité du lave-vaisselle :
Nous sommes 2 à la maison, bientôt 3 et sans doute davantage par la suite. Et même à 2, en cuisinant on utilise forcément plus de vaisselle. Nous optons donc pour un lave-vaisselle de 12 couverts. Que signifie 1 couvert pour un lave-vaisselle ? C'est un terme normalisé, 1 couvert recouvre l'ensemble de ces éléments : 1 assiette plate, 1 assiette creuse, 1 assiette à dessert, 1 tasse et sa soucoupe, 1 verre, 1 couteau, 1 fourchette et 3 cuillères. Un lave-vaisselle pour 12 couverts peut contenir (en rangeant tout à la perfection...) 12 fois toutes ces pièces, avec en plus 1 plat ovale, 2 saladiers ronds, 1 bol, 3 cuillères et 1 fourchette de service !!!

Consommation d'eau du lave-vaisselle :
La consommation d'eau d'un lave-vaisselle varie en général entre 13 et 20 l d'eau pour le programme principal, légèrement moins en passant par le programme économique (mais parfois plus). Au delà de 16 litres, il vaut mieux ne pas acheter l'appareil. Ne pas oublier que la consommation d'énergie sera d'autant plus grande que la quantité d'eau à chauffer sera importante. On y perd donc sur les 2 fronts.

Consommation d'énergie :
Ce critère aura une incidence directe sur la facture d'électricité. De combien ? La consommation des lave-vaisselle que l'on a regardés varient entre 1,2 et 1,8 kWh pour un cycle de lavage en mode normal (0,8 à 1,3 kWh en mode éco). Sur une année, ce n'est pas excessif, mais sur une durée de vie d'un lave-vaisselle (au moins 10 ans), cela peut faire une différence de plusieurs centaines d'euros, sans compter l'augmentation du coût de l'électricité. Ce qui signifie qu'il est rentable de payer 50 ou 100 euros de plus un lave-vaisselle s'il consomme moins qu'un autre (à volume et fonctionnement équivalents). Au delà de 1,4 kWh pour un cycle normal, il vaut mieux passer son chemin.


Performance et efficacité :
L'efficacité d'un lave-vaisselle s'évalue sur 3 aspects : efficacité de lavage, efficacité de rinçage et efficacité de séchage. Pour comparer l'efficacité des appareils, c'est assez délicat, les données "constructeurs" ne peuvent pas être comparées, c'est là qu'il faut se fier aux études comparatives indépendantes (UFC Que Choisir ou autre qui font des tests "normés"), aux forum (mais cela devient très subjectif), sans oublier l'avis de vos amis et familles.
En général, il n'y a pas de problème sur le séchage avec les appareils récents, par contre question lavage et rinçage, les performances sont variables.

Niveau sonore du lave-vaisselle:
C'est un point non négligeable pour s'endormir en toute tranquillité quand l'appareil fonctionne la nuit (heure creuse, ...), pour discuter, jouer ou regarder la télé sans bruit parasite, pour rester "amis" avec ses voisins qui habitent en dessous... Il est préférable de choisir un lave-vaisselle affichant un niveau sonore inférieur à 50 dB(A).

Sécurité et protection contre les inondations :
Le cycle d'un lave-vaisselle peut durer jusqu'à 3 ou 4 heures, il est clair qu'on ne va pas rester à attendre à côté. Hors un lave-vaisselle est connecté au réseau d'eau et peut ainsi être à l'origine d'inondation, ce qui peut être fort préjudiciable. Il est donc conseillé de choisir un appareil "anti-inondation" qui détectent les anomalies (ouverture de la porte pendant le fonctionnement, tuyau de vidange bouché, blocage des bras d'aspersion, défaut de l'électrovanne, ...) et empêchent alors les débordements.

Options utiles :
Le départ différé est utile pour faire tourner l'appareil à une heure précise (quand on n'est pas là ou pour viser les heures creuses pour l'électricité). Certains lave-vaisselle sont équipés de voyants ou de jauges visibles pour visualiser la manque de produits de rinçage et de sel régénérant. Une hauteur de panier variable et/ou bien des aménagements bien pensés sont utiles pour laver les plats, casseroles, grands verres, etc. Enfin, pour ceux qui disposent ou disposeront d'une source d'eau chaude à bas coût à la maison, certains lave-vaisselle disposent d'un raccordement à l'eau chaude, évitant ainsi au lave-vaisselle de consommer de l'électricité pour chauffer l'eau.


Nous vous indiquerons prochainement notre choix final de lave-vaisselle sur la base de notre comparatif, de ces critères et du prix !


N'hésitez pas à laisser un commentaire pour indiquer si cet article vous est utile et pour partager vos bonnes affaires pour acheter un lave-vaisselle ou votre appréciation sur les différents modèles de lave-vaisselle.

Complément : voici notre choix final de lave-vaisselle, le modèle SMS50M08FR de chez BOSCH.

  • Capacité du lave-vaisselle : 13 couverts
  • Consommation d'eau du lave-vaisselle : 12l d'eau en mode éco (celui qu'on utilise à chaque fois).
  • Consommation d'énergie : 1.05 kWh par cycle en mode éco
  • Performance et efficacité : après un mois d'utilisation, nous en sommes très satisfaits. Il faut juste ne pas attendre un séchage parfait lorsqu'on utilise le mode "rapide".
  • Niveau sonore du lave-vaisselle : 48dB selon les données constructeur. Nous mesurerons le niveau sonore à l'occasion mais il faut reconnaitre que le bruit généré, même assez faible, ne permet pas de lire avec concentration juste à côté de l'appareil (le bruit étant répétitif).
  • Sécurité et protection contre les inondations : système aquaStop, avec garantie contre l'inondation durant toute la vie de l'appareil
  • Options utiles : afficheur digital de temps restant (à l'usage, c'est utile), départ différé, voyants pour le manque de sel et de liquide, paniers réglables en hauteur, petit tiroir pour poser les couteaux à plat, AquaSensor qui détecte le degré de salissure (on n'est pas allé vérifier...), Capacité Variable Automatique qui reconnait la charge de vaisselle (le temps affiché pour le cycle de lavage n'est pas toujours identique, donc a priori cela marche), sécurité enfant.
  • Couleur : couleur INOX (s'insère mieux à l'esprit de notre cuisine)

Lave-vaisselle BOSCH

Nous l'avons acheté chez UBALDI pour le prix, le sérieux et la livraison par 2 livreurs (on n'a pas besoin d'aider à porter...) jusque dans la cuisine. Le prix TTC de ce lave-vaisselle, livraison comprise, était de 490 euros (prix catalogue Bosch à 829,99 €).
Pour ceux qui ont un budget plus conséquent, on conseille aussi les lave-vaisselle MIELE qui, d'après nos recherches et nos contacts, sont très très bien.

vendredi 19 juin 2009

Avis et conseil pour l'achat d'un broyeur de végétaux (ou la location d'un broyeur de végétaux)

Plusieurs dizaines de mètres de haies, une douzaine d'arbres fruitiers, des arbustes, des fleurs aux longues tiges, ...

Que de matières végétales dont il n'est pas facile de se débarrasser, alors même que cela pourrait faire du bon compost ou du paillage.

Certains ont encore le réflexe "d'un bon feu" de temps en temps, option à oublier définitivement quand on sait les incidences sur la santé, via les fumées que l'on respire mais surtout à cause des retombées et cendres chargés en composés toxiques (HAP, etc.)...

Sur la base de ce constat, nous avons décidé d'acheter un broyeur de végétaux. Après de nombreuses recherches et croisement de données, voici les points les plus importants à prendre en compte avant d'acheter un broyeur.

  • puissance du moteur du broyeur de végétaux :

- si vous entretenez le parc d'un château ou une grande propriété et que vous effectuez régulièrement du débroussaillage/élagage, un moteur thermique sera nécessaire. Si vous avez les moyens et que vous souhaitez un broyeur puissant et rapide, un broyeur thermique est l'idéal. La marque ELIET propose des broyeurs fiables et robustes à un prix accessible pour des particuliers (pour ceux qui ont un château, ils ont aussi une gamme professionnel...)

- pour un jardin de taille standard (< 1500 m2) et quelques utilisations de votre broyeur de végétaux par an, un moteur électrique est suffisant, il suffit de bien choisir sa puissance. Si vous souhaitez y passer des branches de quelques centimètres de diamètre, une puissance d'au moins 2400/2500 W est recommandée.

  • niveau sonore du broyeur de végétaux :

un broyeur, quel que soit sa technologie, est un appareil bruyant. Sa conception pourra atténuer le bruit mais il ne faut pas s'attendre à trouver un appareil silencieux. Certains broyeurs à rotor sont toutefois un peu moins bruyant que les autres. Compte-tenu de l'usage ponctuel du broyeur de végétaux, le mieux est de ne tenir compte du niveau de bruit qu'en critère d'achat secondaire. Il est par contre recommandé d'utiliser un système de protection auditif (casque, bouchons, etc.) pour soi et de faire fonctionner le broyeur uniquement en journée durant les heures "de bruit autorisé" par votre commune.

  • diamètre maxi des branches acceptées par le broyeur de végétaux :

Sauf si vous n'utilisez votre broyeur que pour les fines branches de vos haies, ce critère sera important. La valeur n'est pas à prendre comme une vérité absolue car dans la réalité les branches ne sont pas rectilignes : la courbure d'une branche de 30 mm de diamètre fera qu'elle passera difficilement dans un orifice de 35 mm par exemple. De plus les valeurs sont "théoriques", dans la réalité, il faut quasiment diviser la valeur par un facteur 2. Le diamètre maxi des branches permet cependant de comparer les broyeurs entre eux : les fabricants sérieux vont prévoir une motorisation et un système d'entrainement adaptés aux diamètres de branches annoncés. Plus la valeur est grande, et plus le broyeur de végétaux sera adapté pour des branches plus grosses.

  • système d'entrainement des branches du broyeur de végétaux :

Le système d'entrainement peut être manuel ou automatique, avec ou sans marche arrière. Un fonctionnement en marche arrière s'avère bien pratique en cas de bourre.

  • système de broyage :

Plusieurs systèmes de broyage existent avec leurs avantages et leurs inconvénients :
- A disques porte-couteaux (appelé aussi plateau tournant) : système de broyage plus rapide que celui à rotor, acceptant les matériaux mous (en mélange). Les branchages secs et les végétaux ne sont pas broyés mais plutôt hachés. Les végétaux très fibreux ou trop secs entrainent des blocages. Ce système permet de broyer les petits végétaux tels que les tailles de haies mais ne marchera pas sur des branches plus grosses. Les couteaux nécessitent d'être aiguisés périodiquement. A retenir : ne coupe que les pousses vertes de l'année. - A rotor porte-couteaux : un peu moins bruyants que les autres systèmes, les broyeurs à rotor coupent et écrasent le bois, ce qui facilite par la suite le travail des micro-organismes dans le compost. Ces systèmes présentent en général une marche arrière, ce qui est pratique en cas de blocage. Les inconvénients sont une vitesse de broyage assez faible et des bourrages sur les végétaux souples ou mous. - A vis sans fin : les branchages sont entrainés dans une vis sans fin qui les cisaille au fur et à mesure. Les branches de fortes sections et des déchets en tout genre peuvent être ainsi broyés. - les broyeurs haut de gamme ou semi-professionnels présentent d'autres systèmes de broyage de végétaux qui sont beaucoup moins sensibles aux bourrages.

  • protection du moteur du broyeur de végétaux :

Un point à vérifier avant l'achat d'un broyeur de végétaux est s'il y a bien un système de protection du moteur en cas de bourrage, phénomène assez fréquent dans un broyeur. Sans protection (disjoncteur, interrupteur de sécurité, etc.) le moteur peut forcer/s'échauffer et ainsi être définitivement cassé voire provoquer un incendie !

  • autres points à regarder pour l'achat d'un broyeur de végétaux :

En fonction de vos possibilités d'entreposage, la configuration de votre jardin, votre taille, il est important de regarder la hauteur d'introduction des branches, les dimensions globales du broyeur, le poids du broyeur, son système de transport (roulettes, etc).

  • si un broyeur robuste reste trop cher pour vous ou pour un usage peu fréquent :

A la location, via des sociétés comme Kiloutou ou Locarest on peut trouver des broyeurs thermiques autour de 75 € (ce qui est assez cher pour le simple entretien de son jardin). En passant par des particuliers, on trouve des broyeurs de végétaux loués autour de 15 à 25 € la journée via des sites comme ConsoLoc.com ou Zilok.com.

Une autre possibilité est de se regrouper avec la famille et les voisins pour acheter ensemble un broyeur de végétaux solide (ou de négocier pour que la commune achète et prête/loue un broyeur robuste).

Et n'hésitez pas à nous faire part de votre expérience et retour d'expérience dans le choix et l'utilisation d'un broyeur de végétaux !

dimanche 3 mai 2009

On va essayer la culture du KIWI dans l'Est de la France

Petit, j'ai lu que l'actinidia (l'arbuste qui produit le kiwi) pouvait résister au froid et donner de nombreux fruits dans le Nord de la France. Alors pourquoi pas dans l'Est ?

Nous avons ainsi trouvé un beau plant d'actinidia au printemps 2009 dans un Magasin Vert au prix de 26,90 €. C'est un actinidia solo hermaphrodite taillé en palissade, issu des pépinières Minier.

L'actinidia a été repiqué le 02 mai. Nous suivrons ce que cela va donner via ce blog. A suivre...

Et vous, avez-vous déjà réussi la culture du kiwi ? Dans quelle région ? Avec un plant hermaphrodite ou en mélangeant mâles et femelles ?

Comment habiller de verdure un vieux mur en agglo ?

Un de nos voisins possède un cabanon de jardin en agglo dont le mur est en limite de propriété. Ce vieux mur peu élégant est visible depuis notre balcon et une petite partie du jardin.

Notre objectif est donc de cacher ce mur par de la verdure. Nous avons donc commencé par acheter 2 treillis en bois de 90x180 (2 X 44,90 € chez Magasin Vert) pour y faire pousser des plantes grimpantes.

Nous avons ainsi planté, le 1er mai 2009, en bas des treillis les fleurs suivantes :

  • Capucine grande variée
  • Ipomée à grande fleur géante bleu d'azur
  • Pois de senteur rubis


Nous allons suivre les résultats de ces essais pour cacher le mur au cours des prochains mois.

Résultats 2009 :

  • grande difficulté pour les plantes de pousser les premiers mois : à peine sorties de terre, les plantes jaunissaient et leur croissance était très limitée. Cela ne peut venir ni du sol ni de l'exposition (les pois de senteur au même endroit étaient magnifiques l'année passée, mais sur de simples rames en bois). Après recherche, il s'est avéré que les treillis sont traitées contre la moisissure en autoclave, et ce fongicide empêche les plantes en contact de bien se développer

=> avec le temps et la pluie, le traitement en surface des treillis s'amenuise et permet la croissance et l'accroche des plantes

  • après quelques mois, les ipomées et les pois de senteurs ne se sont jamais développés, par contre les capucines géantes ont pu grimper sur les treillis et fleurir abondamment.

De la plantation à la récolte 2009 : les radis en pleine terre

Accéder à la fiche 2008.

Variété : Radis Bamba
Prix du paquet de graines : graines gratuites, auto-produites !
Date de plantation : 15 avril 2009 + 24 mai 2009
Quantité plantée : 1 ligne de 1 m + 1 ligne de 2 m
Date de sortie de terre : autour du 20 avril
Maladie ou insectes :
Date de la première récolte : 17/05/2009 + 17/06/2009

1er radis de terre

Date de la dernière récolte : 24/05/2009
Notre avis gustatif : bien rouges et bons.

Radis dans le jardin

Comment planter les graines de radis ?
Nous avons planté les radis sous 2 bons centimètres d'un mélange de terreau et de terre. Les radis mettent un peu plus de temps à sortir mais cela permet d'obtenir des radis plus longs et bien formés.

Cette année, nous avons utilisé les graines issues de quelques radis laissés montés en graines l'année dernière. Les radis ont aussi bien poussé et sont aussi bons. Pas besoin d'extraire les graines sèches de leur cosse, il suffit d'écraser les cosses au fond d'un récipient et de planter le tout.

De la plantation à la récolte 2009 : les radis sous couche

Variété : Radis Bamba (Lucien Clause)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 15 avril 2009
Quantité plantée : 0,5 m2 sous couche.
Date de sortie de terre : 19 avril 2009
Maladie ou insectes : certains radis, plantés trop près de la surface, ont filé
Date de la première récolte :10 mai 2009

Date de la dernière récolte :
Quantité récoltée :
Notre avis gustatif :

Comment planter les graines de radis ?
Nous avons planté les radis sous 2 bons centimètres d'un mélange de terreau et de terre. Les radis mettent un peu plus de temps à sortir mais cela permet d'obtenir des radis plus longs et bien formés.

De la plantation à la récolte 2009 : la 1ère salade sous-couche

Accéder à la fiche 2008.

Variété : Laitue romaine blonde maraîchère
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 15 avril 2009
Quantité plantée : 0,5 m2 sous couche
Date de sortie de terre : autour du 23 mai 2009
Maladie ou insectes :
Date de la première récolte :
Date de la dernière récolte :
Quantité récoltée :
Notre avis gustatif :

De la plantation à la récolte 2009 : les pommes de terre


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Marfona, Amandine, Bonottes de Noirmoutiers
Prix du paquet de graines :semences données par un voisin
Date de plantation : 15 avril pour les Amandine, 1er mai pour les Marfona et les Bonottes de Noirmoutiers
Quantité plantée : Marfona (1 rang entier + 2/3 d'un autre rang), xxx (1 rang entier), Bonottes de Noirmoutiers (1/3 d'un rang)
Date de sortie de terre : 6 mai 2009 pour les Amandines, autour du 18 mai pour les autres
Maladie ou insectes :
Date de la première récolte : début juillet pour les Amandines
Date de la dernière récolte :

 Quantité récoltée :
Notre avis gustatif :

Plantation des pommes de terre

* Comment planter facilement les pommes de terre ?
Les tubercules se plantent tous les 30 à 40 centimètres. C'est en gros la longueur d'un pied. Pour un plantation régulière sans utiliser le mètre à chaque fois, il suffit de placer son pied après chaque pomme de terre plantée et de placer la suivante au bout de votre pied, comme sur la photo ci-dessus. C'est ainsi très facile et rapide de planter les pommes de terre !

De la plantation à la récolte 2009 : les poivrons


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Poivron Lamuyo hybride F1 (Magasin Vert)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 15 avril 2009
Quantité plantée : 2 graines par pot dans x pots de terreau, sous couche
Date de sortie de terre : courant mai
Maladie ou insectes :
Date de repiquage en pleine terre : non repiqués, les poivrons ont été plantés trop proches des tomates, ces dernières ont "étouffé" les plants de poivrons
Date de la première récolte : néant
Date de la dernière récolte : néant
Quantité récoltée : néant
Notre avis gustatif :néant

De la plantation à la récolte 2009 : les oignons

Variété : Oignon (plantation en bulbe et non en graine)
Prix du paquet : bulbes donnés par un voisin
Date de plantation : 15 avril 2009
Quantité plantée : 1 rang de 6m en pleine terre, 1 bulbe tous les x cm à 5-8 cm de profondeur
Date de sortie de terre : 28 avril 2009
Maladie ou insectes : néant
Date de la première récolte : 22 juillet 2009 (tous arrachés sauf quelques uns) : belle récolte !!
Date de la dernière récolte :

De la plantation à la récolte 2009 : les aubergines


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Aubergine Galine hybride F1 (Lucien Clause)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 15 avril 2009
Quantité plantée : 2 graines par pot dans x pots de terreau, sous couche
Date de sortie de terre : courant mai
Maladie ou insectes : néant
Date de repiquage en pleine terre : non repiqués, les aubergines ont été plantées trop proches des tomates, ces dernières ont "étouffé" les plants d'aubergines
Date de la première récolte : néant
Date de la dernière récolte : néant

De la plantation à la récolte 2009 : l'aneth


Variété : Aneth official (Caillard)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 1er mai 2009
Quantité plantée : rectangle de 20 x 50 cm
Date de sortie de terre : 10 mai 2009
Maladie ou insectes : néant
Date de la première récolte : dès le mois de juin
Date de la dernière récolte : jusqu'à l'automne
Quantité récoltée : autant que de besoin
Notre avis gustatif : c'est frais, à découper finement sur une salade de pommes de terre par exemple !!!


De la plantation à la récolte 2009 : l'origan

Variété : Origan Carva (Royal Fleur)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 1er mai 2009
Quantité plantée : carré de 30 x 30 cm
Date de sortie de terre :jamais sorti de terre

Et vous, avez-vous déjà réussi la culture de l'origan ?


De la plantation à la récolte 2009 : les navets


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Navet rouge plat hâtif à feuille entière (Jardiniers de France)
Prix du paquet de graines : inconnu (fond d'anciens paquets)
Date de plantation : 1er mai 2009
Quantité plantée : 1 ligne de 1,20m
Date de sortie de terre : 11 mai 2009
Maladie ou insectes :
Date de la première récolte :
Date de la dernière récolte :
Quantité récoltée :
Notre avis gustatif :

Et vous, cela a donné quoi ?

De la plantation à la récolte 2009 : les carottes


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Carotte de Colmar à coeur rouge 2 (Caillard)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 1er mai 2009
Quantité plantée : 1 ligne de 5m de carottes, parsemée de quelques graines d'oignons (contre les vermines)
Date de sortie de terre : 11 mai 2009
Maladie ou insectes :
Date de la première récolte :
Date de la dernière récolte :
Quantité récoltée :
Notre avis gustatif :

Et vous, cela a donné quoi ?

Conserver les carottes au congélateur :
Les carottes peuvent se conserver plusieurs mois au congélateur. Avant de congeler les carottes, il faut les laver, les éplucher et les découper en rondelles, en dés ou en lanière (sauf les petites carottes que peuvent être congeler en l'état). Sans oublier de les blanchir (c'est à dire les jeter dans l'eau bouillante non salée, les laisser 3 minutes puis les passer illico sous l'eau froide) et de les essuyer pour éviter les cristaux de glace. On peut ensuite mettre les carottes en sac de congélation.

vendredi 1 mai 2009

De la plantation à la récolte 2009 : la mélisse

Accéder à la fiche 2008.

Variété : Mélisse officinale (Caillard)
Prix du paquet de graines : 3,50 €
Date de plantation : 1er mai 2009
Quantité plantée : un carré de 40 x 40 cm, en pleine terre
Date de sortie de terre :


De la plantation à la récolte 2009 : la salade en pleine terre


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Laitue à couper Salad Bowl rouge et verte en mélange
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 15 avril 2009 et 28 juin 2009
Quantité plantée : 1 ligne de 6 mètres dans le jardin, 1 mètre à chaque fois (en mélange avec les radis)
Date de sortie de terre : 23 avril 2009
Maladie ou insectes :
Date de la première récolte : 1ère quinzaine de juin
Date de la dernière récolte :
Quantité récoltée :
Notre avis gustatif : toujours très bonne, et sympa dans l'assiette avec les quelques feuilles un peu plus rouges

De la plantation à la récolte 2009 : les haricots


Accéder à la fiche 2008.

Variété : Haricot Mangetout à rames FORTEX (Obtention INRA) (Vilmorin)
Prix du paquet de graines (100 g) :9,90 euros
Date de plantation : 26 avril 2009
Quantité plantée : 2 lignes de 6m (par poquets de 4 graines tous les 40 centimètres)
Date de sortie de terre : 07 mai 2009
Date de la mise en place des rames : 13 juin 2009
Maladie ou insectes : quelques pucerons vite maîtrisés pas des coccinelles
Date de la première récolte : mi-juillet

Date de la dernière récolte :
Quantité récoltée : qu'une partie, les haricots ont surtout donné pendant notre absence...
Notre avis gustatif : bons, même gros (en salade par exemple pour les haricots les plus gros)

* Comment ramer les haricots grimpants ?
Mieux qu'un long discours, voici quelques photos illustrant la technique pour mettre en place les rames d'haricots !


Un peu d'art ... ricot :

De la plantation à la récolte 2009 : les petits pois

 Variété : Pois demi nain Mangetout normand (Vilmorin) + Pois à rames Serpette Guilloteaux (Caillard)
Prix du paquet de graines :
Date de plantation : 15 avril 2008
Quantité plantée : 2 lignes de 6 mètres (dont 1/3 de pois Mangetoux).
Date de sortie de terre : 23 avril 2009
Date de mise en place du filet à ramer :17 mai pour les branchages, 24 mai pour le filet
Date de fleuraison : début juin
Maladie ou insectes : quelques cosses verreuses mais sinon pas de problème
Date de la première récolte : 20 juin 2009 pour les pois Mangetout, il y en avait déjà depuis une bonne semaine mais nous n'étions plus sûr de l'emplacement de ceux-ci par rapport à l'autre variété
Date de la dernière récolte : vers le 10 juillet, quelques jours très chauds ont très vite grillés les plants de petits pois cette année...
Quantité récoltée : quelques passettes, plants ayant soufferts de la chaleur
Notre avis gustatif : bons
Plantation des graines de petits pois


Comment planter les petits pois ?
Nous avons planté nos petits pois en 2 lignes distantes de 70 cm, avec 2 à 3 cm de distance entre les graines.
Plantation des graines de petits pois

Comment ramer les petits pois ?
Nous avons mis en place un filet à ramer (2m x 5m) partant du pied des petits pois et remontant jusqu'à des supports (gourmands issus de la taille des arbres au printemps), comme indiqué sur la photo.

Rames de petit-pois

- page 1 de 3